Bras-Panon

Commune du littoral Est de La Réunion, Bras Panon est une « petite » commune de 88,55 Km2 pour environ 13 000 habitants. Située entre les communes de Saint-André et Saint-Benoît au niveau du littoral, elle touche également la commune de Salazie au pourtour du Trou de Fer.
La ville tient son nom d’un certain Joseph Panon, les mêmes que les Panon-Desbassyns de Villèle, de l’autre côté de l’Ile, qui se serait cassé le bras lors d’une partie de chasse en 1736.
La ville a d’abord été une partie de Saint-Benoît pour devenir une commune à partir de 1882.
Son climat est spécifique à l’est de la Réunion c’est-à-dire chaud et humide en saison chaude et tempéré en saison fraiche.  L’exposition directe aux Alizés rend le littoral assez venteux.

Rivière des roches, Bras-PanonRivière des roches, Bras-Panon

La partie côtière est relativement plane et assez largement habitée. On reste cependant sur une densité faible car il y a très peu d’immeubles. Les habitations sont principalement des maisons avec de beaux jardins. En effet, les Panonais ont une vraie passion pour la nature et leurs jardins rivalisent de beauté. C’est même une particularité de cette commune. Il est difficile de savoir qui copie qui entre les espaces entretenus et la nature environnante. Depuis le littoral jusqu’aux berges des rivière du Mât et rivière des Roches, et tout en remontant en altitude, Bras Panon est un écrin de verdure.

Le sentier littoral

Commençons par le sentier littoral justement. Tout le long de l’océan, ce sentier aménagé permet aux habitants et aux visiteurs de faire de l’exercice ou simplement de prendre l’air marin. Les enfants peuvent y faire du vélo et les adultes jouer à la pétanque. En arrivant à la Rivière de Roches, on découvre les canaux de bichiques. Ces constructions de galets de rivière qui permettent de rétrécir le passage de l’eau et donc de prélever les alevins de cabot-bouche-ronde, ou bichiques, qui quittent la mer et remontent vers la rivière. Tel des saumons pays ! La pêche « bichiques » est très règlementée. Les canaux sont vraiment chasse gardée, ou en l’occurrence, « pêche gardée » !

On va remonter par la Rivière des Roches. Ce qui va changer beaucoup parce qu’habituellement, on descend cette rivière en canyoning aquatique. On a tous en tête des images de gens qui sautent de très haut dans les rivières. Dans celle-ci, c’est possible avec un guide Diplômé d’Etat. Et l’adrénaline monte aussi vite que nous tombons dans l’eau ! Cette rivière réserve aussi de magnifiques bassins sur les sentiers qui la longent. Parmi les plus connus, le Bassin La Paix, le Bassin La Mer

À FAIRE SUR BRAS-PANON

Pour vous inscrire sur une activité, cliquez sur l'une des images ci-dessous

Réservez canyoning aquatique
Réservez vélo couché

Les Hauts de Bras-Panon

Les hauts de Bras Panon deviennent vite un vaste champ de cannes, puis de la forêt primaire d’altitude puisque le territoire monte jusqu’à Bélouve ! Le sentier qui y mène est d’ailleurs légendaire. Il vous offre le plus beau panorama sur les cascades du Trou de Fer et des passages des plus vertigineux où les mains sont nécessaires à l’évolution sur le terrain. Par endroit, le dénivelé est impressionnant. Cette randonnée reste réservée aux randonneurs avertis et il est préférable de l’envisager avec un guide. Nous revenons donc vers le bout de la route des hauts de Bras Panon et le lieu-dit l’Eden. Dernière petite parcelle de « civilisation » avant la forêt : Je dis « civilisation » parce que le domaine de l’Eden fût un haut lieu de la culture du thé à la Réunion. Et sur ce site, les plantations entouraient l’habitation du maître des lieux, dont les fondations sont encore visibles, et l’usine à thé. C’est aussi, et surtout, un des plus beaux points de vue sur la côte Est !

Pour les amateurs d’exercice, comme le sont de très nombreux panonais, il existe 2 sentiers qui mènent à l’Eden :

Le Refuge et la Caroline. Cela donne l’occasion de faire la boucle de l’Eden, qui est aussi une course de trail.

Pour les moins actifs, la petite route qui mène tout là-haut longe un des affluents de la Rivière du Mât et offre un superbe point de vue sur la cascade du chien. Le bassin qui l’accueille est très large et facile d’accès et permet de pique-niquer au bord de l’eau.

Cascade du chien, Bras-Panon
Cascade du chien, Bras-Panon

On redescend ensuite vers le littoral en longeant la Rivière du Mât. Sur ses berges aménagées en parc, propice au pique-nique, on a la chance de découvrir des pièces industrielles d’une ancienne usine de canne-à-sucre. Des roues énormes que rien ne déplacera plus, de gros engrenages qui nous laissent imaginer la taille des installations… Ces éléments nous mettent en disposition pour entreprendre la randonnée « Canal l’usine ». Comme son nom l’indique, cette dernière nous fait suivre le canal qui prélevait l’eau de la rivière pour actionner les machines de l’usine et les faire fonctionner. Canal de pierres très bien préservé que l’on suit sur de nombreux kilomètres avant de s’enfoncer dans la forêt et la montagne et de traverser une zone où l’endémisme est très fort. Certaines espèces sont spécifiques à ce secteur géographique ou plus largement à cette altitude, à La Réunion. On revient ensuite vers le quartier de la Rivière-du-Mât-Les-Hauts.

C’est ici l’occasion de lister les différents quartiers de la commune. Après celui que l’on vient de citer, il y a Bellevue, Paniandy, Le Refuge, la Caroline, le centre-ville et la Rivière-des-Roches. C’est juste pour l’anecdote parce que l’on ressent une réelle unité au sein de la population. Comme dans un gros village, les gens se connaissent et le climat social est très calme. De plus, on sent une grande fierté d’être originaire de Bras Panon.

Comme les panonais sont très fiers de leur « or noir » local : la vanille ! La coopérative de vanille fait donc partie du patrimoine de la commune. Avec les bichiques et l’artisanat du vacoa, le terroir est très présent. Terroir qui est largement valorisé à travers l’évènement majeur de la commune : La Foire Agricole de Bras Panon! La Réunion entière se retrouve dans ses allées pour renouer avec la nature

Avec la 2x2 voies qui traverse la commune du nord au sud et inversement, on s’attarde rarement à Bras Panon. Et c’est bien dommage car il semble que ce soit une commune où il fait vraiment bon vivre !

À FAIRE SUR BRAS-PANON

Pour vous inscrire sur une activité, cliquez sur l'une des images ci-dessous

Réservez chez Ferme auberge Éva Annibal
Réservez visite et repas autour de la vanille
image descriptionimage description

Autres carnets