Le Piton de la Fournaise est un des volcans les plus actifs au monde. Son flanc nord borde la commune de Sainte-Rose.

Sainte-Rose

La commune de Sainte-Rose est située dans l'Est de l’île de La Réunion. Elle est bordée au Nord par la commune de Saint-Benoît et La Plaine des Palmistes, à l'Ouest par Le Tampon et Saint-Joseph, au Sud par Saint-Philippe et à l'Est par l'Océan Indien.
Le Piton de la Fournaise est un des volcans les plus actifs au monde. Son flanc nord borde la commune de Sainte-Rose, qui est donc le théâtre de fréquentes éruptions et également victime de la traversée récurrente de coulées de lave hors enclos. 

Le climat y est humide et Sainte-Rose détient un des plus hauts records de pluviométrie au monde. Grace à l'abondance des précipitations et son climat chaud, la commune produit sur les zones littorales de la canne à sucre, des palmistes, des goyaviers, des bananes, de la vanille et des agrumes. Au cœur, la plus grande partie de son sol est recouverte par une immense forêt primaire aux essences endémiques.

Le port de pêche de Sainte-Rose séduit les touristes de passage par son authenticité et attire les gourmands par la qualité réputée de ses poissons.

Volcan Piton de la fournaiseVolcan Piton de la fournaise
Coulée de laveCoulée de lave

Le « Quai La Rose »

L’histoire de Sainte-Rose remonte jusqu’en 1671, lorsque le Gouverneur Jacob de La Haye et Monsieur Caron débarquèrent sur le site de la Marine. La ville s’appellera alors successivement Port Caron puis Quai La Rose.
Les premières concessions seront accordées en 1727 à Guillaume Plante et Pierre Gotreau par la Compagnie des Indes. Le quartier dépend de Sainte-Suzanne jusqu’en 1733, puis de Saint-Benoît, devient paroisse en 1789 et commune en 1790.

L’histoire raconte que les Sainte-Rosiens auraient été témoins du débarquement de la flotte anglaise bien avant le coup de force de 1809 à Saint-Paul qui est à l’origine de la domination de l’île par les anglais en 1810. A cette époque, la position privilégiée de Sainte-Rose sur la route reliant l’île de France (Maurice) et l’île Bonaparte (La Réunion) expliquerait sans doute la présence des anglais dans les parages au début du XIXème siècle, leur stratégie étant de s’emparer des Mascareignes.
Après plusieurs approches des Britanniques, le commandant Corbett s’approcha des côtes en 1809, à bord de la Néréide, accompagné de ses hommes. Sainte-Rose vécut pendant une dizaine de jours ce que l’on a appelé plus tard « La Bataille des Anglais ».
Suite à la mort du commandant Corbett, un mausolée fut dressé en son honneur à Sainte-Rose. Sa dépouille sera enlevée par la suite mais le mausolée existe encore aujourd’hui. Il est connu sous le nom de Monument Corbett.

Balade Sentier des pêcheurs à Sainte-Rose

Le pont suspendu de la Rivière de l'Est

L’isolement que connaît la commune de Sainte-Rose aurait pu la contraindre à une activité économique peu tournée vers l’extérieur mais si la construction d’un port n’était pas envisageable, c’est à partir d’un débarcadère posté au bout d’une avancée de lave qu’elle exporta pendant longtemps toutes ses productions locales par la mer.

La commune reste enclavée jusqu’à la construction du pont suspendu à la fin du XIXe siècle, où sa vocation agricole marchande peut enfin pleinement s’exprimer : café, maïs, riz et élevage avant l’arrivée de la canne à sucre un peu plus tard, en 1820. Quatre usines sucrières y seront implantées avant de disparaître successivement.

Construit en 1894, ce pont désormais centenaire fut une délivrance pour la commune de Sainte-Rose puisqu’il lui permit de se relier enfin de manière sûre et pérenne à l’autre côté de la Rivière de l’Est. Le pont suspendu de la Rivière de l'Est est aujourd’hui fermé mais classé au titre des monuments historiques par décision unanime de la commission nationale des monuments historiques du 12 décembre 2016. Dédié au patrimoine et au tourisme, un pont plus récent a été construit en 1970 pour assurer le trafic routier quotidien.

Port de Sainte-RosePort de Sainte-Rose
Anse des cascadesAnse des cascades

Des symboles forts

Les trois symboles présents sur les armoiries de la commune de Sainte-Rose sont la rose d’argent pour le nom de la commune, un bateau pour représenter l’histoire et la vocation maritime de la commune, et un volcan, symbolisant le Piton de la Fournaise qui domine une grande partie du territoire.

Le paysage caractéristique et unique de Sainte-Rose a été façonné par les coulées de lave. Cette empreinte fait aujourd’hui partie de son patrimoine et a largement contribué à sa réputation et à son essor touristique.  

Malheureusement, les Sainte-Rosiens connurent des jours plus sombres. Le 13 avril 1977, pour la première fois à La Réunion de mémoire d’homme et de vécu, l’éruption du Piton de la Fournaise provoqua des coulées de lave hors enclos. La lave dévala les pentes du village de Piton Sainte-Rose et emporta sur son passage plus de 28 habitations avant d’atteindre les côtes et se déverser dans la mer. A peine quelques jours plus tard les coulées de lave traversèrent à nouveau le village mais épargnèrent miraculeusement l’église qui sera alors rebaptisée Notre Dame des Laves. Elle est aujourd’hui devenue l’un des plus célèbres lieux de culte de La Réunion. Phénomène naturel ou intervention divine ? A vous de décider. La coulée de lave qui entoure l’édifice est toujours bien présente.


Le temps d’un pique-nique : l’Anse des cascades

La commune de Sainte-Rose a plusieurs cordes à son arc. Après la découverte du Grand Brulé et l’exploration de sa forêt primaire, rendez-vous sur la côte pour un déjeuner aux saveurs locales dans un cadre sublimé par la nature sauvage.  
L’Anse des cascades est un site paisible qui abrite un petit port de pêche très authentique où les embarcations colorées ne manquent pas de charme. Ce lieu naturellement bordé de multiples cascades à proximité immédiate de l’océan est aussi une aire de pique-nique très appréciée et convoitée le week-end. C’est l’un des plus beaux accès à l’océan de toute l’île.
Un sentier aménagé permet de longer le bord de mer jusqu’au village de Piton Sainte-Rose et découvrir la flore locale de cette côte sauvage.

image description image description

Autres carnets