Au coeur de l'île rayonne

Salazie

Au cœur de l'île rayonne

 

Accessible par une unique route, le cirque de Salazie se délivre presque spontanément, au débouché des gorges de la Rivière du Mât. Le cirque Inscrit dans son intégralité au Patrimoine mondial par l’Unesco, est dominé par le Voile de la Mariée, l'une des plus belles cascades de l'île et d’autres chutes vertigineuses et immanquables.

Les précipitations abondantes qui arrosent la région alimentent ces multiples cascades dévalant les remparts environnants. L'abondance de l'eau favorise la luxuriance de la végétation et permet quelques cultures typiques des lieux comme le Chouchou qui est l'emblème de Salazie

Salazie se situe au centre de l'île, au nord-est du Piton des Neiges, dans le cirque naturel du même nom. L'ensemble du territoire communal se trouve dans les Hauts. Ceci explique la devise de Salazie : « Au cœur de l'île rayonne ».

Village d'Hell-Bourg
Salazie

Un peu d'histoire

L’étymologie du mot Salazie est controversée. Pour certains, il serait issu des « Salazes », ces trois rochers caractéristiques plantés entre les cirques de Cilaos et de Mafate. Salazes viendrait du malgache salazhon qui signifie « trépied pour marmite ». Pour d'autres, il viendrait de Salaozy, nom donné par Annette Robinet de la Serve, fille de Nicole Robinet de La Serve et qui signifierait « bon campement ». Ou encore il viendrait du nom d'un esclave qui s'y était réfugié au xixe siècle qui s'appelait lui aussi Salazie. Le nom de Salazie ne fut reconnu officiellement qu'en 1835.

Dès le XVII e siècle, le cirque a servi de refuge, comme les cirques de Cilaos et Mafate, aux "marrons" fuyant les propriétés de la côte. La lutte des propriétaires contre ces esclaves marrons, sous la forme d'expéditions punitives, eut pour principale conséquence la découverte du cirque de Salazie. Certaines figures de "marrons" laissèrent leur nom à des lieudits comme le Piton d’Anchaing  qui doit son nom à un esclave qui s'y réfugia avec sa femme Héva.

Le début du xviiie siècle est marqué par l'arrivée de nouveau colons à La Réunion (certains fuyant la Révolution et les instabilités politiques de l'époque en métropole) et par une pression démographique importante. Le manque de terres se fit cruellement sentir.

Dépossédés, certains de ces « Petits Blancs » émigrèrent vers les hauts de l'île, à la limite des terres cultivées, vivant de chasse, de pêche, de cueillette, mais aussi de rapines sur les habitations. Ils étaient particulièrement nombreux dans les hauts de Saint-André et de Saint-Benoît où ils menaient une vie semblable à celle des "marrons".

L’activité thermale

En 1832, c'est en chassant le cabri sauvage qu'Adrien Pignolet de Fresnes et Adam de Villiers découvrirent entre le plateau d'Hell-Bourg et l'Îlet à Vidot plus exactement au lieu-dit « Bémaho », des sources dont la valeur thérapeutique et médicale fut reconnue rapidement. Les premiers curistes furent installés dans des paillotes. 

Progressivement, un village se crée autour des sources thermales en 1842. 

L'établissement thermal créé le 13 juillet 1852 connut une période d'apogée en 1875, malgré un débit horaire relativement limité (environ 1,1 litre par seconde) et une minéralisation faible. Les classes aisées du littoral de l'île, attirées par les thermes d'Hell-Bourg, venaient également profiter de la fraîcheur du cirque de Salazie dans un mouvement appelé changement d'air. Peu à peu, une vie mondaine s'organise : on assiste successivement à la construction et la location de villas (résidences secondaires), et à l’ouverture d'un casino. Ce qui fait d'Hell-Bourg une station d'altitude à la mode qui prend une allure urbaine avec 150 cases créoles d'un style architectural raffiné.

2 visites guidées pour découvrir Hell-Bourg

Les anciens thermes est un lieu  chargé d’histoire et de vestiges est devenu incontournable pour le visiteur d’Hell-Bourg. Elle vous sera contée par le guide de l’Office de Tourisme aus travers la visite guidée "Aux sources d'Hell-Bourg".

 La villégiature a conservé tous ses charmes, patrimoine, jardins et architecture d'Hell-bourg sont à découvrir au travers de la visite guidée "Circuit des cases créoles" .

Salazie, Cirque de Randonnées

Au coeur de l'ile de La Réuion,   Salazie  offre un relief sculpté, dépaysant et idéal pour la randonnée, les entraînements et les courses Trail.

Ce sont les villages d' Hell-Bourg et de Grand Ilet, ou sont aussi implantées les bases d'accueil de la Station Trail ,  qui servent de point de départ aux randonnées dans la région.

Ces randonnées sont nombreuses , pensez à reservez parmis les nombreux hébergement sur place pour pouvoir en profiter.

Retrouvez toutes ces randonnées et les informations les concernants sur notre Carte de SalazieCARTE DE SALAZIE

Salazie, voile de la mariée
Hell-Bourg, Musée des musiques...

Sur le même sujet

Voici un classement des 10 principales choses à faire à Salazie (classement Trip advisor).
Cliquez sur les textes pour accéder aux plans, coordonnées, horaires...
Salazie regroupe une multitude d'activité nous avions besoin d'un baromètre, celui de Trip advisor a pour avantage d'être le votre... .

CARTE DE SALAZIE

- Maison Folio,

- Trou de fer,

- Musées des musiques et Instruments de l'Océan Indien,

- Canyoning,

- Voile de la mariée,

- Cimetière paysager,

- Austral aventure,

- Cascade blanche,

- Circuit des cases créoles,

 

image description image description

Autres carnets